J'ai un problème dans ma plantation

Publié le par Run

Blabla science entre en marche. Me voilà parachuté comme invité dans un symposium sur l'avocat avec 250 fermiers, consultants et juste quelques chercheurs. Je m’assoies dans cette grande salle après 5h de route et une nuit courte. Le discours de bienvenue démarre, et là sans prévenir, une verset de la bible est lu, et voilà que mes 250 cowboys baissent la tête et ferment les yeux dans le recueillement fusionnel. Et que je demande la bénédiction de ma banane, et que la pluie tombe abondamment mais sans grêle, et que mes avocats soient bien verts, et que nos vies soient prospères. Définitivement, où qu'on aille sur cette Terre, la religion est là. je résiste et garde la tête haute.

1. Et pourtant Dieu a bon gout, puisqu'il s'est fait construire une petite maison dans la prairie, à 1500m face aux montagne, alors d'où vient la dérive des hommes?

1. Et pourtant Dieu a bon gout, puisqu'il s'est fait construire une petite maison dans la prairie, à 1500m face aux montagne, alors d'où vient la dérive des hommes?

Macadamia, avocats, bananes et mangues sont les mamelles agricoles de la zone nord est du Mpumalanga et Limpopo. On est à Tzaneem, 100km sous le Zimbabwe. J'ai 30mn pour parler des punaises qui puent, les stink bugs. Ces dernières sont un réel problème dans les plantations, alors on les traite de tous les noms, entre 6 à 12 fois par an. Je viens parler de contrôle biologique et bien c'est un autre son de cloche. Photos, anecdotes, bribes de résultats, et l'affaire est dans le sac. Ces sales bêtes piquent les fruits, les déprécient, et bien sur ce n'est pas apprécié. Moi je n'ai qu'un seul objectif: venir en récolter pour en ramener dead and alive à la maison. Six jours de récoltes à venir, mais en attendant allons plaidoyer avec les avocats.

Dans les colloques il y a toujours une sortie terrain afin de reposer les esprits. Chacun prend son gros 4x4 et on part à la plantation. On est 7 à l'arrière du pick-up, cheveux au vent. C'est interdit chez nous, alors c'est grisant.

2. Le cultivar Hass est majoritaire, c'est celui que l'on mange chez nous, Mr. Fion ne me contredira pas  3. Wahou ça vole bien; ou comment le drone devient un outil en agriculture pour cartographier les parcelles et aussi indiquer quelles plantes sont faibles ou malades. C'est quand même beaucoup plus utile que d'aller survoler l'Elysée. 4. Lui c'est le traiteur d'avocats avec sa machine à six buses; il faisait une démo pendant que 200 pecnots le regardaient bosser. Toujours les mêmes qui bossent 5. Vive le bio
2. Le cultivar Hass est majoritaire, c'est celui que l'on mange chez nous, Mr. Fion ne me contredira pas  3. Wahou ça vole bien; ou comment le drone devient un outil en agriculture pour cartographier les parcelles et aussi indiquer quelles plantes sont faibles ou malades. C'est quand même beaucoup plus utile que d'aller survoler l'Elysée. 4. Lui c'est le traiteur d'avocats avec sa machine à six buses; il faisait une démo pendant que 200 pecnots le regardaient bosser. Toujours les mêmes qui bossent 5. Vive le bio
2. Le cultivar Hass est majoritaire, c'est celui que l'on mange chez nous, Mr. Fion ne me contredira pas  3. Wahou ça vole bien; ou comment le drone devient un outil en agriculture pour cartographier les parcelles et aussi indiquer quelles plantes sont faibles ou malades. C'est quand même beaucoup plus utile que d'aller survoler l'Elysée. 4. Lui c'est le traiteur d'avocats avec sa machine à six buses; il faisait une démo pendant que 200 pecnots le regardaient bosser. Toujours les mêmes qui bossent 5. Vive le bio
2. Le cultivar Hass est majoritaire, c'est celui que l'on mange chez nous, Mr. Fion ne me contredira pas  3. Wahou ça vole bien; ou comment le drone devient un outil en agriculture pour cartographier les parcelles et aussi indiquer quelles plantes sont faibles ou malades. C'est quand même beaucoup plus utile que d'aller survoler l'Elysée. 4. Lui c'est le traiteur d'avocats avec sa machine à six buses; il faisait une démo pendant que 200 pecnots le regardaient bosser. Toujours les mêmes qui bossent 5. Vive le bio

2. Le cultivar Hass est majoritaire, c'est celui que l'on mange chez nous, Mr. Fion ne me contredira pas 3. Wahou ça vole bien; ou comment le drone devient un outil en agriculture pour cartographier les parcelles et aussi indiquer quelles plantes sont faibles ou malades. C'est quand même beaucoup plus utile que d'aller survoler l'Elysée. 4. Lui c'est le traiteur d'avocats avec sa machine à six buses; il faisait une démo pendant que 200 pecnots le regardaient bosser. Toujours les mêmes qui bossent 5. Vive le bio

On a tous fait germer un noyau dans sa vie. Et bien la feuille est la même ici, mais l'arbuste fait 2 à 6 m de haut. Ici, l'avocat est mur en mars, puis encore en juin et sur un arbre de 2 ans déjà 30 fruits sont récoltés. Souvent le tronc est blanchi pour réfléchir la lumière.

6. Même les plantes locales ont besoin de se proteger du soleil

6. Même les plantes locales ont besoin de se proteger du soleil

Quatorze mois après sa naissance bébé bananier est devenu grand et produit son premier régime. Déjà si jeune, et devoir se serrer la ceinture. Le plant d'origine va donner six autres plants autours de lui, c'est comme ça que se prépare la plantation avec la forte densité que l'on peut voir. Comme une bonne vigne, le bananier peut produire durant quarante ans. Vous n'imaginez pas le plaisir que fut de tendre la main et de cueillir sa propre banane.

So far, so good

7. D'abord on plante 8. Ensuite on récolte 9. Et enfin on coupe et on trie
7. D'abord on plante 8. Ensuite on récolte 9. Et enfin on coupe et on trie
7. D'abord on plante 8. Ensuite on récolte 9. Et enfin on coupe et on trie

7. D'abord on plante 8. Ensuite on récolte 9. Et enfin on coupe et on trie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article